Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

Benutzerspezifische Werkzeuge

 

Philidor, Michel II Danican (~1610 - ~1679): Lettre de retenue de Michel II Danican pour la charge de cromorne et trompette marine de la Grande Ecurie, Paris, 1651

 


Philidor, Michel II Danican (~1610 - ~1679): Lettre de retenue de Michel II Danican pour la charge de cromorne et trompette marine de la Grande Ecurie, Paris, 1651

GE-00169

Lettre de retenue de Michel II Danican (c. 1610-1659) pour la charge de cromorne et trompette marine de la Grande Ecurie, Paris, 1651.



1651

1625-1675

Frankreich

Paris

Privatbesitz


Le manuscrit est aujourd’hui difficilement lisible, probablement en raison d’une exposition prolongée à la lumière du jour.

Texte:
"De par le Roy,
Grand Escuyer de France, et vous, Receveurs et contrôleurs du fait et despence de nos escuries, salut ; ayant pris plaisir à l’armonie des joueurs de Cromorne et Trompette-marine qui sont des instruments de nouvelle invention composés de six parties, et voulant en cette considération nous en servir pour nos divertissemens, sçavoir faisons que pour le bon et louable rapport qui nous a été fait de la personne de Michel Danican l’un d’iceux, et de ses suffisances, loyauté, prudhommie, expérience et fidélité, pour des causes de l’advis de la Reyne régente notre très honorée dame et mère, Nous l’avons aujourd’hui retenu et retenons par ces présentes signées de notre main en l’état et charge de joueur de Quinte de Cromorne et Trompette-marine en notre grande Escurie. Pour dorénavant nous y servir, lesdits estats et charges exercer, en jouir et user aux honeurs, privilèges, franchises, libertez, gages, droicts, fruicts, proffits, revenus et esmoluments qui y appartiennent et luy seront attribuez, par nos estats, tant qu’il nous plaira. Si voulons et mandons que du dit Danican pris et retiré le serment en tel cas requis et accoustumé vous, cette présente retenue, fassiez enregistrer au registre des escrits de nos dites escuries et du contenu en icelle le fassiez jouïr et user plainement et paisiblement, et à luy obéir et entendre de tous ceux et ainsi qu’il appartiendra ès choses concernant la dite charge. Mandons en outre à vous, dits Receveurs de nos dites escuries, que les gages et droicts à la dite charge appartenant vous payiez et délivriez au dit Danican doresnavant par chacun an, aux termes et en la matière accoustumés suivant nos estats. Car tel est notre plaisir. Donné à Paris soubs le scel de notre secret le dernier jour de juillet mil six cent cinquante-un.

Louis
Par le Roy la Reyne régente, sa mère, présente,
De Guénégaud.

Aujourd’huy neufvieme jour d’août 1651, à Paris, ledit Michel Danican a faict et presté serment entre les mains de monseigneur le comte de Harcourt, pair et grand Escuyer de France, Gouverneur et Lieutenant général pour Sa Majesté en la haute et basse Alsace, le serment auquel il estoit obligé à cause de ladite charge de joueur de Quinte de Cromorne et Trompette-marine en la grande Escurie de Sa Majesté en présence de moy soubsigné premier secrétaire et Intendant des affaires de mon dit Seigneur.

Martin de Moirons

[Au dos.] Ces présentes lettres de retenue ont été enregistrées ès registres et papiers Conlle général des Escuries du Roy, par moy soubsigné Commis du Roy, Intendant du Conlle général des Escuries de Sa Majesté, le septième jour de Septembre 1651.
Martin

[Au dos, encadré.] Laittre de la charge de Joueur de quinte de cromorne en faveur de michel danican philidor l’an 1651"

Photographies:
1. titre verso ; 2. vue générale ; 3. sceau de France


Handschrift

Pergament, Tinte, Tusche

Musique à la cour, Grande Ècurie, Cromornes, Trompettes marines

Artikelaktionen