Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

Benutzerspezifische Werkzeuge

 

Mémoires du Duc de Luynes sur la Cour de Louis XV 1735-1758

1740, 16 avril, Versailles (S. 176) "Les tambours des Cent-Suisses battirent jeudi quand le Roi entra dans la chapelle et ne battirent point lorsque S.M. sortit ; aujourd'hui, ils ont battu lorsque le Roi est sorti de la chapelle. L'usage de cette compagnie est que les tambours cessent de battre et recommencent en même temps que les cloches." 1756, 27 juin (S. 132) "Les seize tambours de dragons ont battu ce matin, devant le Roi, l'ancienne marche de dragons, à laqielle le nomné Baronville, ci-devant timbalier de hulans et présentement timbalier de la compagnie de Villeroy, a fait quelques changements pour la rendre plus cadencée ; ils ont marché en même temps différent pas, avec beaucoup d'ordre et d'exactitude, pour prouver que la marche étoit propre à faire l'effet que l'on désiroit. ils étoient commandés par un tambour des mousquetaires. Il y avoit douze hautbois que l'on n'entendoit point. Le Roi a paru très-content." 1758, 2 janvier, Versailles (S. 325) "Il y eut pendant tout le dîner une musique de timbales et de hautbois."

Charles Philippe d’Albert, Duc de Luynes (1695-1758)

1740, 16 avril, Versailles (S. 176)

"Les tambours des Cent-Suisses battirent jeudi quand le Roi entra dans la chapelle et ne battirent point lorsque S.M. sortit ; aujourd'hui, ils ont battu lorsque le Roi est sorti de la chapelle. L'usage de cette compagnie est que les tambours cessent de battre et recommencent en même temps que les cloches."


1756, 27 juin (S. 132)

"Les seize tambours de dragons ont battu ce matin, devant le Roi, l'ancienne marche de dragons, à laqielle le nomné Baronville, ci-devant timbalier de hulans et présentement timbalier de la compagnie de Villeroy, a fait quelques changements pour la rendre plus cadencée ; ils ont marché en même temps différent pas, avec beaucoup d'ordre et d'exactitude, pour prouver que la marche étoit propre à faire l'effet que l'on désiroit. ils étoient commandés par un tambour des mousquetaires. Il y avoit douze hautbois que l'on n'entendoit point. Le Roi a paru très-content."


1758, 2 janvier, Versailles (S. 325)

"Il y eut pendant tout le dîner une musique de timbales et de hautbois."


1735-1758

Manuskript

Moderne Edition: LA MUSIQUE A LA COUR DE LOUIS XIV ET DE LOUIS XV d'après les Mémoires de SOURCHES et LUYNES 1681-1758, Ed. Norbert Dufourcq, Paris 1970

Schriftliche Quelle / Written source / Source écrite

  • 100. Nicht zugeordnete Titel

Grande Ècurie, Cent-Suisses, Gardes du Roy, Hautbois, Mousquetaires, Musique à la cour, Musique de la chapelle, Tambours, Timbales

Artikelaktionen